Langue
RETOUR

Hausse de la demande en purificateurs d'air alors que l'OMS reconnaît les risques de transmission de la Covid19 par voie aérienne

7 Novembre, 2020 – 4 Min

——————————

Mise à jour 17 Novembres 2020: le Gouvernement britannique emboîte le pas

Rensair a récemment mis en évidence l'évolution de l'approche de la purification de l'air, après la publication par l'OMS d'une vidéo de 5 minutes (OMS) recommandant une bonne ventilation des pièces ou, lorsque cela n'était pas possible, l'utilisation de purificateurs d'air équipés de filtres HEPA (comme les purificateurs d'air de qualité hospitalière Rensair).

Le gouvernement britannique, en collaboration avec le NHS, vient de publier une vidéo similaire sur les risques de transmission aérienne de la Covid19. Celle-ci met en évidence comment une personne infectée peut générer de "petites particules de coronavirus” (c'est-à-dire des aérosols) par la respiration qui peuvent a) rester en suspension dans l'airet b) s'attarder dans une pièce ou dans tout espace clospouvant ainsi être respirées par d'autres personnes, susceptibles d'être infectées par ce biais.

Tout comme l'OMS, le gouvernement recommande une bonne ventilation par l'ouverture des fenêtres et l'utilisation d'extracteurs d'air. Bien que cette vidéo s'adresse aux ménages, elle s'applique naturellement à tous les espaces intérieurs mal ventilés. 

Comme nous l'évoquons dans notre article d'origine ci-dessous, le fait de reconnaître la transmission aéroportée du virus montre que les gouvernements font désormais de la limitation des risques de transmission aéroportée de la Covid une priorité, ce que de nombreux scientifiques réclament depuis un certain temps. Notre conclusion reste la même: le grand public sera de plus en plus conscient de ces risques de transmission par voie aérienne, et sera donc de plus en plus demandeur de solutions efficaces pour limiter ce risque sur les lieux où ils travaillent, font leurs courses et où ils se rendent de manière générale pour des raisons sociales ou pour se divertir. 

——————————–

Article original datant d'octobre 2020: L'évolution de l'approche de la purification de l'air

Très récemment, les entreprises de purification de l'air et en particulier les pionniers Rensair, ont assisté à une hausse de la demande en purificateurs d'air de qualité hospitalière suite à un changement soudain de politique officielle sur les risques de transmission par voie aérienne de la Covid19, ainsi que d'une hausse de l'intérêt des médias pour ce sujet.

Frederik Hendriksen, cofondateur de Rensair, explique que: "Nous constatons que de plus en plus d'entreprises prennent conscience des changements du discours officiel et se préparent à répondre à leurs clients et employés qui exigent d'ores et déjà des initiatives pour lutter contre la transmission du virus par voie aérienne". "La majeure partie de nos appareils étaient auparavant utilisés par le secteur de la santé (hôpitaux, médecins, dentistes, foyers d'accueil, etc...), mais cela est en train de changer et une part de plus en plus importante est désormais distribuée à destination des entreprises du secteur privé" poursuit-il.

Le commentaire ci-dessous explique le changement d'attitude et l'intérêt accru des médias, fournissant des liens vers des documents institutionnels clés, des articles de recherche scientifique et des articles importants dans les médias.

Entretien avec le Dr Maria Neira de l'OMS sur le risque de transmission de la Covid19 par voie aérienne et l'importance de la ventilation

Jusqu'à très récemment, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de nombreuses institutions gouvernementales n'accordaient qu'une importance limitée aux risques de transmission de la Covid19 par voie aérienne et n'en faisait donc pas une priorité. L'accent a été mis sur les risques de transmission par le biais de grosses gouttelettes qui retombent sur les surfaces et qui, lorsqu'elles sont touchées et ingérées, sont responsables de la transmission.

Par exemple, les directives HSE du gouvernement britannique sur la ventilation restent sommaires et vagues, se limitant à recommander une bonne ventilation en gardant les fenêtres et les portes ouvertes, et d'éteindre les ventilateurs recyclant l'air. Les conditions climatiques actuelles rendent ces recommandations peu pratiques pour de nombreux occupants d'immeubles anciens ou de locaux mal ventilés.

Cet ordre de priorité priorité rentrait en conflit avec la recherche scientifique. Cette dernière avertissait depuis un certain temps des risques de transmission de la Covid par voie aérienne. Dès le mois de juin, des scientifiques et des professeurs écrivaient déjà des articles soulignant les risques liés aux aérosols pouvant rester en suspension dans l'air pendant plusieurs heures dans les pièces mal ventilées. Cela a abouti à la rédaction d'une lettre ouverte par 239 scientifiques en juillet adressée à l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), demandant de reconnaître officiellement les risques de transmission du virus par voie aérienne ainsi que davantage de recherches sur le sujet.

Il est clair que les institutions officielles ont maintenant changé d'attitude par rapport aux risques de transmission de la Covid19 par voie aérienne, ce qui a bénéficié d'une large couverture médiatique.

L'OMS a maintenant reconnu les risques de transmission de la Covid19 par voie aérienne et a publié une vidéo de 5 minutes (OMS) recommandant une bonne ventilation des pièces ou, lorsque cela est impossible, l'utilisation de dispositifs de purification de l'air utilisant des filtres HEPA (comme les purificateurs d'air de qualité hospitalière Rensair). Un rapport sur la ventilation élaboré par l'EMG (Environmental and Modelling group) et présenté au comité SAGE (conseil scientifique britannique) a mis en évidence ces mêmes risques grâce à la modélisation des flux d'air - il est intéressant de noter que ce document de recherche utilisait un langage similaire aux lignes directrices publiées par le NHS / Chef des Services Dentaires d'Angleterre à destination des cabinets dentaires dès août (et mis à jour en octobre).

Un purificateur d'air de qualité hospitalière Rensair

En termes de couverture médiatique, les journaux The Guardian, The Times et The Daily Telegraph ont récemment publié des articles très similaires et détaillés sur les risques de transmission de la Covid19 par voie aérienne, citant les très médiatisés exemples de transmission inexpliquée du virus, où des personnes ont contracté la Covid19 bien qu'elles ne se soient jamais trouvées à proximité ou en contact avec une autre personne infectée. Un article très intéressant dans Science Magazine souligne que l'on accorde trop d'importance au coefficient R et qu'il faudrait regarder de plus près le coefficient "k" en ce qui concerne la propagation des maladies infectieuses (c'est-à-dire les événements de "superpropagation"). Un article dans El Pais a largement attiré l'attention car il se focalisait sur la modélisation du risque de transmission du virus par voie aérienne dans différents environnements (bars, restaurants et salles de classe) et avec différentes conditions de ventilation et sur différentes échelles de temps.

Frederik Hendriksen résume en soulignant pourquoi, selon lui, un ensemble plus large d'entreprises ont commencé à s'en préoccuper: “au cours du dernier mois, nous avons remarqué un changement important dans la prise de conscience institutionnelle officielle concernant les risques de transmission de la covid19 par voie aérienne, ce qui a entraîné une modification des lignes directrices et des recommandations. Cela a été repris par la presse grand public, ce qui, selon nous, encourage une prise de conscience progressive de ces risques par le grand public. Nous sommes convaincus que les chefs d'entreprise sont désormais plus sensibles à ces risques et prennent des mesures pour les limiter pour leurs clients et leurs employés qui exigeront une purification de l'air dans le cadre d'une politique globale Covid19".

Découvrez comment les purificateurs d'air de qualité hospitalière Rensair peuvent aider votre entreprise

Contactez Rensair dès maintenant.

filtre à air Purification de l'air Purificateur d'air particules en suspension dans l'air air pur cofondateur covid19 Dr Maria Neira frederik Hendriksen demande importante demande en hausse entretien NHS directives officielles reconnu par l'OMS Un purificateur d'air de qualité hospitalière Rensair risque de transmission par voie aérienne l'OMS gouvernement anglais mise à jour virus organisation mondiale de la santé

Demander un devis

Décrivez vos besoins et obtenez votre devis dans les 24 heures

DEMANDEZ UN DEVIS

Parler a un expert

Réservez une consultation gratuite avec l'un de nos experts techniques

Réservez votre consultation
Close

Looks like you're visiting Rensair from the US. We recommend that you go to our dedicated US site

Close

It looks like you are visiting Rensair from the Hong Kong region. We recommend that you go to our dedicated Hong Kong site.