Langue
RETOUR

L'invention de Mors participe à la lutte contre le virus du SRAS

29 Janvier, 2021 – 2 Min

Henrik Hendriksen a été sollicité par le States Serum Institut qui prévient et lutte contre les maladies infectieuses, les menaces biologiques et les troubles congénitaux.

———–

Par Anne-Mette Riis, 2003

Le purificateur d'air, inventé par Henrik Henriksen de Bjørndrup, pourrait devenir une arme majeure dans la lutte contre le SRAS. Henrik a tout d'abord été invité au National Serum Institut pour discuter des possibilités de son appareil. 

L'invention de Hendriksens aspire l'air dans un cylindre, recouvert d'un filtre quadrillé très fin qui capture et retient tous les micro-organismes comme les virus, le pollen et les bactéries. Les micro-organismes sont ensuite exposés à une lumière UVC qui brise les liaisons de l'ADN et, par conséquent, les détruit. 

La capacité de la machine peut traiter jusqu'à 600 mètres cubes d'air par heure. Tout indique que l'appareil peut également éliminer virus à l'origine du SRAS dans l'air. 

La recherche scientifique confirme que le SRAS appartient à la famille des Coronavirus. Un type de virus aviaire qui peut être transmis aux singes – et donc aussi aux humains. Cependant les filtre HEPA-13 présents dans l'appareil sont capables de capturer le Coronavirus avec une efficacité de plus de 99%. Autre fait, le Coronavirus est très sensible à la lumière UVC, explique Henrik Hendriksen. 

À l'heure actuelle, personne ne connaît la composition exacte du virus du SRAS, et pour cette raison, nous ne pouvons pas être certains des doses de lumière UVC nécessaires pour le tuer. Mais pour l'instant, rien ne permet de supposer qu'il soit différent des virus connus. Tout indique donc que l'appareil est capable de le combattre et de l'éliminer; au moins à plus de 99%, explique Henrik Hendriksen. 

Il pense que son utilisation serait parfaite pour les cellules d'isolement des aéroports, les halls d'hôpitaux ou dans d'autres endroits où il devient nécessaire d'isoler les patients susceptibles d'être infectés par le SRAS. 

Aujourd'hui, nous avons tout juste de quoi isoler correctement les patients infectés. Par exemple, les lieux utilisés dans l'aéroport de Kastrup sont équipés de la ventilation normale de l'aéroport. Le problème majeur de l'utilisation du système de ventilation normal est que l'on risque de propager le virus à l'ensemble du bâtiment. 

Je ne dis pas qu'ils doivent utiliser mon appareil. Mais je ne comprends vraiment pas pourquoi les autorités ne sont pas plus réactives. Le risque de voir des cas de SRAS arriver au Danemark dans les deux prochaines semaines est élevé, explique Henrik Hendriksen, qui estime que le gouvernement danois ne se prépare pas suffisamment à l'arrivée du virus. 

appareils de purification de l'air Purification de l'air Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies Rensair SARS-CoV-2

Demander un devis

Décrivez vos besoins et obtenez votre devis dans les 24 heures

DEMANDEZ UN DEVIS

Parler a un expert

Réservez une consultation gratuite avec l'un de nos experts techniques

Réservez votre consultation
Close

Looks like you're visiting Rensair from the US. We recommend that you go to our dedicated US site

Close

It looks like you are visiting Rensair from the Hong Kong region. We recommend that you go to our dedicated Hong Kong site.