Langue
RETOUR

Les purificateurs d'air Rensair contribuent à éliminer les particules de SARS-COV-2 (COVID-19)

9 Février, 2021 – 4 Min

La technologie brevetée de Rensair contient une technologie de purification avancée combinant lumière UVC et filtres HEPA 13. Pour mieux comprendre l'efficacité des purificateurs d'air Rensair contre la COVID-19, il faut avant tout comprendre le virus et les rapports scientifiques sur les technologies qui ont fait leurs preuves pour limiter sa propagation.

Définition et Sévérité 

Coronavirus est un terme générique désignant une famille de souches de virus responsables de maladies telles que le MERS et le SRAS et la “nouvelle” souche SARS-COV-2, à l'origine de la maladie COVID-19. 

Bien que des souches de coronavirus aient contaminé des êtres humains depuis les années 1960, Thomas J. Walsh, MD, Ph.D. et Vidmantas Petraitis, MD, experts en maladies infectieuses au Laboratoire de recherche translationnelle sur les maladies infectieuses, Weill Cornell Medicine, Université Cornell, affirment que la COVID-19 est particulièrement troublante en raison de son “taux d'infection secondaire élevé, de sa propagation rapide (plus rapide que le MERS ou le SRAS) et de son taux de mortalité (2-3%).”

Filtres HEPA 

Explorons tout d'abord l'efficacité des filtres HEPA pour éliminer le coronavirus de l'air. Tim Heffernan a abordé cette question dans son article de juillet 2020 pour le New York Times, : "Les purificateurs d'air HEPA peuvent-ils capturer le Coronavirus?'.  Heffernan explique que le virus à l'origine de la COVID-19 mesure environ 0,125 micron de diamètre, exactement la fourchette de tailles de particules que les filtres HEPA capturent avec une efficacité extraordinaire. "De nombreux médias ont déclaré à tort que les filtres HEPA ne filtrent pas en dessous de 0,3 micron et ne pouvaient donc pas capturer les coronavirus en suspension dans l'air. C'est faux ”, selon lui. 

Il cite également cette étude de la NASA sur la filtration HEPA et le graphique qu'elle contient (voir ci-dessous), qui, selon lui, “explique bien pourquoi les filtres HEPA sont en fait les plus efficaces - presque à 100% à 0,01 micron près - pour capturer des particules ultrafines en dessous de la norme de test HEPA de 0,3 micron". 

Macintosh HD:Users:jeansheff:Desktop:image-5.png

Les filtres HEPA de Engineering360 valident cela en confirmant que les filtres HEPA sont spécifiquement "conçus pour piéger une grande majorité de très petits contaminants particulaires dans l'air".

La technologie des purificateurs d'air Rensair a été largement testée par des laboratoires indépendants, notamment Eurofins et Norconsult. Grâce au filtre HEPA 13 qu'ils contiennent, il éliminent efficacement 99,97% des particules en suspension dans l'air, dont les virus. 

Nous pouvons conclure que le filtre HEPA 13 de Rensair capture les agents pathogènes du SARS-COV-2 en suspension dans l'air.. Pour davantage d'informations, suivez ce lien.

Lumière UVC

Après avoir capturé les agents pathogènes, examinons à présent le rôle de la lumière UVC, un autre élément clé de la technologie brevetée des purificateurs d'air Rensair. Walsh et Petraitis, dans leur rapport de mars 2020 intitulé Sensibilité au coronavirus COVID-19 2020, expliquent que les virus sont des molécules d'ADN qui ne peuvent être traitées avec des antibiotiques et nécessitent un vaccin. Cependant, ils précisent que la lumière ultraviolette peut détruire l'ADN des virus, “Le virus SARS-COV-2 n'a pas encore été spécifiquement testé pour sa sensibilité aux ultraviolets, mais de nombreux autres tests sur des coronavirus apparentés, dont le coronavirus du SRAS, ont conclu qu'ils sont très sensibles à l'inactivation par les ultraviolets". 

L'étude de septembre 2020 menée par le Henry Ford Health System intitulée "La lumière UV-C est efficace pour tuer le COVID-19 sur les respirateurs N95", a depuis confirmé l'efficacité de la lumière UVC pour tuer le coronavirus. Les chercheurs y ont démontré que les respirateurs N95 contaminés par le COVID-19 peuvent être décontaminés efficacement et en toute sécurité à l'aide de lumière UVC. 

Enfin, la quantité de lumière UVC à laquelle le virus est exposé joue également un rôle. Le tableau ci-dessous résume les résultats des études réalisées sur les coronavirus exposés à la lumière ultraviolette, avec les souches spécifiques indiquées pour chaque cas. La valeur D90 indique la dose d'UV nécessaire pour une inactivation à 90%. Il existe une large gamme de variations pour les valeurs D90, ce qui est typique des études en laboratoire sur la sensibilité aux ultraviolets. La plage de valeurs D90 pour les coronavirus qui est de 7 à 241 J/m2, pour une moyenne de 67 J/m2, devrait être représentative de la sensibilité du virus SARS-COV-2 (COVID-19) aux ultraviolets.

A partir de ces études, nous pouvons estimer que les particules de SARS-COV-2 capturées par le filtre HEPA 13 à l'intérieur du purificateur d'air Rensair, dont la surface du filtre est continuellement éclairée par la lumière UVC, sont détruites en 4 à 6 secondes.

La Dr Hilde Bånrud, chercheuse à l'Hôpital universitaire d'Oslo, a déclaré dans une lettre au sujet des purificateurs d'air Rensair: “Sur la base des tests effectués par des laboratoires accrédités et de la littérature scientifiquement publiée, on peut conclure que le filtre à air Rensair réduit efficacement le niveau de micro-organismes, tels que les bactéries, les virus, les moisissures et les levures dans l'air". 

Nous pouvons donc conclure que la lumière UVC de Rensair inactive les agents pathogènes capturés par les purificateurs Rensair, et que ces purificateurs sont donc efficaces dans l'élimination du SARS-COV-2 (COVID-19) en suspension dans l'air. 

Contactez-nous pour découvrir comment Rensair peut aider votre entreprise.

Sources:
  • Walker CM, Ko G. (2007). Effect of ultraviolet germicidal irradiation on viral aerosols. Environ Sci Technol 41,5460-5465.
  • Weiss M, Horzinek MC. (1986). Resistance of Berne virus to physical and chemical treatment. Vet Microbiol 11,41-49.
  • Hirano N, Hino S, Fujiwara K. (1978). Physico-chemical properties of mouse hepatitis virus (MHV-2) grown on DBT cell culture. Microbiol Immunol 22,377-90.
  • Saknimit M, Inatsuki I, Sugiyama Y, Yagami K. (1988). Virucidal efficacy of physico-chemical treatments against coronaviruses and parvoviruses of laboratory animals. Jikken Dobutsu 37,341-345.
  • Duan SM, Zhao XS, Wen RF, Huang JJ, Pi GH, Zhang SX, Han J, Bi SL, Ruan L, Dong XP. (2003). Stability of SARS Coronavirus in Human Specimens and Environment and its Sensitivity to Heating and Environment and UV Irradiation. Biomed Environ Sci 16,246-255.
  • Liu Y, Cai Y, Zhang X. (2003). Induction of caspase-dependent apoptosis in cultured rat oligodendrocytes by murine coronavirus is mediated during cell entry and does not require virus replication. J Virol 77,11952-63.
  • Kariwa H, Fujii N, Takashima I. (2004). Inactivation of SARS coronavirus by means of povidone-iodine, physical conditions, and chemical reagents. Jpn J Vet Res 52,105-112.
  • Darnell MER, Subbarao K, Feinstone SM, Taylor DR. (2004). Inactivation of the coronavirus that induces severe acute respiratory syndrome, SARS-CoV. J Virol Meth 121,85-91.
appareils de purification de l'air composés organiques volatils filtre hepa hepa13 purification de l'air de qualité hospitalière SARS-CoV-2 uvc

Demander un devis

Décrivez vos besoins et obtenez votre devis dans les 24 heures

DEMANDEZ UN DEVIS

Parler a un expert

Réservez une consultation gratuite avec l'un de nos experts techniques

Réservez votre consultation
Close

Looks like you're visiting Rensair from the US. We recommend that you go to our dedicated US site

Close

It looks like you are visiting Rensair from the Hong Kong region. We recommend that you go to our dedicated Hong Kong site.