Langue
RETOUR

Rensair aide Hospitality House of Charlotte à assister les personnes dans le besoin

20 avril, 2021 – 4 Min

L'hospitalité du sud des États-Unis n'est pas qu'une formule accrocheuse, c'est également un véritable mode de vie au Foyer d'Accueil de Charlotte (HHOC) en Caroline du Nord. Ce foyer de 20 chambres offre un hébergement pour des patients de tous âges, ainsi qu'à un membre de la famille ou à un aidant, alors qu'ils suivent un traitement dans l'un des centres médicaux de classe mondiale à proximité. Chaque jour, HHOC perpétue les traditions du Sud des États-Unis consistant à accueillir les invités, faire preuve de gentillesse, de prévenance et préparer une cuisine délicieuse.

La célèbre hospitalité du Sud a pourtant été mise à l'épreuve lorsque la pandémie de coronavirus a frappé pour la première fois en mars 2020. La directrice générale de HHOC, Angie Bush, parle d'une période difficile. Elle affirme que 'Les hôpitaux de la région étaient débordés, les patients terrifiés et le personnel et les bénévoles étaient plus qu'inquiets'.

Mais cela ne devait pas empêcher HHOC d'offrir bien plus qu'un simple lieu de séjour pour les familles en situation de crise médicale. Quelques recherches ont été nécessaires, mais sur une suggestion d'un membre du conseil d'administration, ils ont contacté Rensair, une société basée au Royaume-Uni qui fabrique des purificateurs d'air portables de qualité hospitalière. La technologie brevetée de Rensair a recours à des filtres HEPA H13 et à une lumière UV-C pour capturer et détruire bactéries et virus, y compris la famille des agents pathogènes des coronavirus. C'était la solution parfaitement adaptée à leurs besoins pour continuer à offrir "un endroit à mi-chemin entre guérison et maison” pour ceux qui en avaient besoin.

Des pensionnaires particuliers

La plupart des patients séjournant à HHOC ont besoin de soins médicaux liés à des services d'oncologie, de cardiologie ou de greffe d'organes. De nombreux clients de HHOC viennent à Charlotte depuis les communautés rurales environnantes. Plusieurs hôpitaux de ces dernières ont fermé leurs portes, et les patients ayant besoin de soins médicaux élaborés sont redirigés vers un hôpital de la “grande ville” pour la qualité exceptionnelle des soins qu'ils fournissent.

”L'une des principales raisons de faillite est la dette médicale", explique Bush. "L'objectif de Hospitality House of Charlotte est de fournir un accès équitable aux soins médicaux en offrant des logements à des prix abordables". Dans une région où une chambre d'hôtel coûte en moyenne 200 $, le modeste tarif de 45$ chez HHOC, comprenant également certains repas, l'accès à une cuisine entièrement équipée, des produits de base, des réfrigérateurs, des machines à lacer / sèche-linges, des fournitures de blanchisserie et le stationnement, sont très appréciables.

Un taux d'occupation moyen de 94% représente 340 pensionnaires accueillis chaque mois par HHOC. Quelques 72% des clients viennent de Caroline du Nord et du Sud, mais le foyer a accueilli des patients de 42 pays différents. "Certains pensionnaires ont séjourné à HHOC pendant 100 jours, cela devient leur deuxième maison”, explique Bush. "Nous apprenons à nous connaître pour devenir une véritable famille".

Premières mesures

Si les personnes en bonne santé s'inquiétaient du virus, ce n'était rien à coté des personnes dont le système immunitaire était compromis. ”Nous avons reçu de nombreux appels téléphoniques de patients nous exprimant leur inquiétude", explique Bush. 

HHOC a rapidement mis en place des bonnes pratiques. “Nous avons installé des EPI (équipements de protection individuelle) et nous avons fermé juste assez longtemps pour installer du plexiglas dans le hall et des distributeurs de gel hydroalcoolique”, explique Bush. La cadence des ménages, déjà importante car de nombreux pensionnaires sont immunodéprimés, s'est davantage intensifiée. Le port du masque à été imposé et une distanciation sociale de six pieds à été fixée pour les visiteurs et le personnel.

”La recommandation du CDC d'instaurer une période tampon de 24 heures pour chaque nouvel occupant d'une chambre a eu un impact énorme", explique Bush. Entre un départ et une arrivée, la chambre restait vacante 30 heures. "Cela a considérablement réduit notre taux d'occupation, ce qui a obligé de nombreux patients à retarder les soins médicaux dont ils avaient tant besoin".

Communauté

Les occupants de HHOC ont une relation unique. Ils ont tous besoin de soins médicaux vitaux, et HHOC considère que le soutien de la communauté est essentiel. ”Notre mission est de créer une communauté pour les patients ayant besoin de soins médicaux vitaux", explique Bush. Les clients trouvent du réconfort en parlant à d'autres personnes qui sont également confrontées à des difficultés médicales. 

Mais la pandémie a étouffé ce sentiment de communauté. Les espaces communs étaient fermés et les canapés étaient tournés vers les murs. Le petit déjeuner familial gratuit fut supprimé. Des volontaires sont venus et ont mis en boîte puis au réfrigérateur des repas en portions individuelles afin que les pensionnaires puissent simplement prendre un repas et le réchauffer au besoin. Certains pensionnaires se sont fait livrer des repas par les commerces du coin. ”Les pensionnaires mangeaient dans leur chambre, ce que nous n'aimions guère pour le coté trop isolant", explique Bush. "Mais notre priorité était d'assurer la sécurité de tout le monde".

Un air pur

“En raison de notre lien étroit avec les équipes hospitalières, nous avons su très tôt que le virus se propageait davantage dans l'air plus que sur les surfaces”, explique Bush. Le port du masque et les règles de distanciation sociale ont été maintenues avec vigilance et ils ont commencé à inspecter leur système CVC.

”Il y avait des problèmes avec beaucoup de solutions potentielles", explique Bush. L'une nécessitait des techniciens formés et des visites de maintenance répétées. D'autres étaient hors de portée du point de vue financier ou n'étaient tout simplement pas compatibles de part leur configuration... et aucun n'était en mesure de produire des preuves de son efficacité. C'est alors qu'un membre du conseil d'administration a parlé de Rensair.

Rensair était à la pointe de la technologie avec des résultats éprouvés et sa portabilité était essentielle pour nous”, explique Bush. "Hier, nous avons un purificateur d'air Rensair est passé dans trois chambres vacantes et les chambres étaient prêtes à être occupées le jour même – c'est énorme". Les purificateurs ont ensuite été déplacés et utilisés dans les parties communes.

Bush affirme que les purificateurs d'air Rensair sont visibles, mais discrets. "Les pensionnaires le voient et entendent son doux bruit lorsqu'il est en marche", dit-elle. Le fait de pouvoir constater visuellement que nous nous occupons de la purification de l'air met nos pensionnaires en confiance. ”C'est amusant de voir que les gens cherchent à s'en approcher", dit Bush. Elle explique que bien que le purificateur d'air Rensair nettoie la pièce toute entière, ils ne peuvent s'empêcher de graviter autour, comme si la proximité les rassurait.

'Le 1er juin, nous avons supprimé nos restrictions concernant les taux d'occupation", ajoute Sophia Zon, Directrice du planning chez HHOC. "Les purificateurs d'air Rensair nous ont permis d'augmenter notre taux d'occupation moyen pour arriver à 89%, avec de nombreux jours à 100%. Nous sommes à présent capables de mettre les chambres à disposition le jour même, en cas de besoin, en utilisant les appareils Rensair pour purifier l'air entre deux pensionnaires".

Les partenaires hospitaliers de HHOC apprécient également Rensair. Ils disent qu'avec la mise en place de purificateurs d'air, ils peuvent orienter les patients en toute confiance. Et le personnel du HHOC a exprimé sa reconnaissance pour ce degré supplémentaire de protection.

”Nous sommes très fiers de notre collaboration avec Rensair", déclare Bush. "Pour le dire simplement, il s'agit de la vie de nos pensionnaires".

Les purificateurs d'air Rensair vous intéressent? En savoir plus.

appareils de purification de l'air filtration de l'air air pur hhoc purification de l'air de qualité hospitalière hospitality house of charlotte Rensair Un purificateur d'air de qualité hospitalière Rensair

Demander un devis

Décrivez vos besoins et obtenez votre devis dans les 24 heures

DEMANDEZ UN DEVIS

Parler a un expert

Réservez une consultation gratuite avec l'un de nos experts techniques

Réservez votre consultation
Close

Looks like you're visiting Rensair from the US. We recommend that you go to our dedicated US site

Close

It looks like you are visiting Rensair from the Hong Kong region. We recommend that you go to our dedicated Hong Kong site.