Langue
RETOUR

Le CDC américain met à jour ses directives concernant la ventilation des bâtiments

5 Juin 2021 - 5 Min

Le 2 Juin 2021, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) aux États-Unis ont mis à jour leurs directives concernant les mesures de limitation des infections pour prévenir la transmission du Covid-19, recommandant une approche à plusieurs niveaux pour réduire l'exposition au virus. L'un des principaux "outils pour améliorer la ventilation" cité sont "des systèmes de ventilation/filtration portables à particules aériennes à haute efficacité (HEPA) pour améliorer la purification de l'air".

Les directives complètes du CDC concernant les purificateurs d'air HEPA portables peuvent être consultées ici.

Extraits clés en relation avec la filtration HEPA:

La recherche montre que les particules du SRAS-CoV-2 mesurent environ 0,1 micromètre (µm). Cependant, le virus ne se propage généralement pas tout seul dans l'air. Ces particules virales sont générées par l'homme, le virus étant piégé dans des gouttelettes respiratoires et des noyaux d'aérosols (gouttelettes respiratoires séchées) de plus grosse taille. La plupart des gouttelettes et particules respiratoires expirées lors des conversation, du chant, de la respiration et de la toux mesurent moins de 5 µm. Par définition, l'efficacité d'un filtre à particules aériennes à haute efficacité (HEPA est d'au moins 99,97% pour capturer des particules de 0,3 µm. Cette taille de particule de 0,3 µm se rapproche de la taille la plus pénétrante (MPPS) à travers le filtre. Les filtres HEPA sont encore plus efficaces pour capturer les particules de plus grosses et plus petites tailles que les MPP. Ainsi, l'efficacité des filtres HEPA n'est jamais inférieure à 99,97% pour capturer les particules virales générées par l'homme associées au SRAS-CoV-2.

Les unités de filtration HEPA portables combinant un filtre HEPA avec une ventilation électrique constituent une option à privilégier pour une purification auxiliaire de l'air, en particulier dans les environnements où les risque est plus élevé tels que les cliniques, les lieux de vaccination et les laboratoires de biologie médicale, les salles de fitness ou les salles d'attente des lieux publics. D'autres infrastructures pouvant bénéficier de la filtration HEPA portable peuvent être identifiés à l'aide de paramètres d'évaluation des risques classiques, tels que les taux d'incidence dans la communauté, les attentes en matière de conformité des masques faciaux et la densité des occupants d'une pièce. Bien que ces systèmes n'apportent pas d'air de l'extérieur, ils purifient efficacement l'air intérieur, réduisant la concentration de particules en suspension dans l'air, dont les particules virales SARS-CoV-2. Ils fournissent ainsi des taux de renouvellement d'air efficaces sans avoir besoin de climatiser l'air extérieur.

En choisissant une unité HEPA portable, optez pour un système de taille appropriée pour la zone dans laquelle il sera installé. Cela se calcule en fonction du débit d'air à travers l'appareil, qui est généralement indiqué en pieds cubes par minute (cfm). De nombreuses unités de filtration HEPA portables se voient attribuer un débit d'air pur (CADR), qui est indiqué sur une étiquette dans le manuel d'utilisation, sur l'emballage et/ou sur l'unité de filtration elle-même. Le débit d'air pur (Clean Air Delivery Rate - CADR) est une norme établie et définie par l’association AHAM (Association of Home Appliance Manufacturers) aux États-Unis. Les fabricants de purificateurs d'air portables participants peuvent faire certifier leurs produits par un laboratoire indépendant, permettant ainsi à l'utilisateur final de s'assurer qu'ils fonctionnent conformément aux allégations du fabricant.

Extraits clés en relation avec la lumière UV:

L'irradiation germicide ultraviolette( UVGI), également connue sous le nom d'ultraviolet germicide (GUV), est un outil de désinfection utilisé dans des environnements très différents, tels que habitations, commerces, infrastructures éducatives et de santé. Cette technologie UVC germicide repose sur l'énergie ultraviolette (UV) pour inactiver (détruire) les micro-organismes, dont les virus, lorsqu'elle est conçue et installée correctement.

Il nous reste encore beaucoup de choses à apprendre sur le SRAS-CoV-2 et sur l'étendue des particules virales en suspension dans l'air et leur propagation. Cependant, les UVGI sont capables inactiver les virus dans l'air et sur les surfaces. La conception et le dimensionnement pour des systèmes de désinfection UVGI efficaces nécessitent des connaissances et une expérience spécifiques.

Demandez conseil à un fabricant UVGI réputé ou à un concepteur de système UVGI expérimenté avant d'installer des systèmes UVGI.

Extraits clés en relation avec les nouvelles technologies:

De nombreuses technologies ont été commercialisées à coups de campagnes marketing onéreuses pour la purification de l'air pendant la pandémie de COVID-19. Les plus connues sont l'ionisation, le peroxyde d'hydrogène sec et la désinfection par brumisation chimique. Certains produits sur le marché combinent plusieurs de ces technologies. Ces appareils génèrent des ions, des espèces réactives de l'oxygène (ERO, qui sont commercialisées sous des noms divers et variés) ou des produits chimiques dispersés dans l'air dans le cadre du processus de purification de l'air. Les personnes se trouvant dans les espaces traités par ces produits sont également exposées à ces ions, ERO ou produits chimiques.

Bien que des déclinaisons de ces technologies existent depuis des décennies, par rapport à d'autres méthodes de purification ou de désinfection de l'air, elles sont moins documentés en matière de nettoyage/désinfection de volumes importants et rapides d'air en mouvement dans les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) ou même à l'intérieur de pièces individuelles. En l'absence d'un ensemble donné de preuves évaluées par des pairs démontrant une efficacité et une innocuité en conditions réelles d'utilisation, ces technologies sont encore considérées par beaucoup comme “émergentes".

Comme pour toutes les technologies émergentes, nous encourageons les consommateurs à faire preuve de prudence et à effectuer leurs propres recherches. Une immatriculation auprès des autorités nationales ou locales ne garantit pas toujours à elle seule l'efficacité ou la sécurité d'un produit. Les consommateurs doivent effectuer leurs propres recherches sur les technologies existantes, en tentant de corroborer les allégations spécifiques des fabricants avec l'utilisation prévue du produit. Les consommateurs doivent demander des résultats de tests démontrant de manière quantitative une protection claire des occupants et garantissant leur sécurité dans des conditions compatibles avec l'utilisation prévue. Lorsque l'on passe en revue les technologies de purification de l'air qui exposent potentiellement ou intentionnellement les occupants du bâtiment, les données de sécurité doivent s'appliquer à tous les occupants, dont ceux qui ont des problèmes de santé pouvant être aggravés par le traitement de l'air. Dans les espaces de transit, où l'exposition moyenne aux autres peut être temporaire, il est important de tenir également compte des travailleurs qui doivent passer de plus longues périodes dans un espace de transit donné. Les données de performance documentées en conditions devraient idéalement provenir de plusieurs sources, incluant des sources tierces indépendantes. Des allégations non fondées concernant la performance ou des études de cas limitées avec un seul appareil dans une pièce et aucun contrôle de référence sont à remettre en question.

A LIRE ÉGALEMENT

Étude: Les purificateurs d'air intérieur ne parviennent pas à éliminer les composés organiques volatils. La comparaison de quatre nettoyants à base d'oxydation suggère que les appareils produisent leurs propres polluants et que leur efficacité est variable.

Conclusion

Les particules virales du SRAS-CoV-2 se propagent plus facilement d'une personne à l'autre en l'intérieur qu'à l'extérieur. La concentration de particules virales est souvent plus élevée à l'intérieur qu'à l'extérieur. Les stratégies de limitation des risques par ventilation peuvent aider à réduire la concentration de particules virales à l'intérieur. Plus la concentration est faible, moins il est probable que des particules virales puissent être inhalées et pénétrer dans les poumons (réduisant potentiellement la dose inhalée); entrer en contact avec les yeux, le nez et la bouche; ou retomber pour s'accumuler sur les surfaces.

Les pratiques et outils de ventilation protectrice, dont les purificateurs d'air HEPA portables avec des débits d'air pur élevés et vérifiés par des tierces parties, peuvent réduire les concentrations de particules en suspension dans l'air et réduire la dose virale globale pour les occupants.

AHAM Purification de l'air Purificateur d'air CADR CDC covid-19 hepa hepa13 qualité hospitalière HVAC QAI Qualité de l'air intérieur Rensair ERO SARS-CoV-2 directives mises à jour uvc UVGI ventilation

Demander un devis

Décrivez vos besoins et obtenez votre devis dans les 24 heures

DEMANDEZ UN DEVIS

Parler a un expert

Réservez une consultation gratuite avec l'un de nos experts techniques

Réservez votre consultation
Close

Looks like you're visiting Rensair from the US. We recommend that you go to our dedicated US site

Close

It looks like you are visiting Rensair from the Hong Kong region. We recommend that you go to our dedicated Hong Kong site.