Langue
RETOUR

L'air pur est l'arme la plus puissante du NHS contre la Covid-19

6 Juillet 2021 – 3 Min

L'impact de la Covid sur le NHS (système de la santé publique du Royaume-Uni) a été dévastateur et il se dit à présent qu'il pourrait falloir cinq ans pour rétablir la situation. Si le pays subit de nouvelles vagues causées par de nouveaux variants, les délais d'attente pourraient encore s'allonger.  

Le public réclame une approche plus audacieuse et transformatrice pour résoudre ce problème. De toute évidence, une série de mesures sont nécessaires, tant sur le plan financier qu'opérationnel. Si le NHS doit vivre à long terme avec la Covid, il doit couvrir tous les angles: pas seulement les questions complexes telles que les ressources humaines et l'augmentation des capacités, mais également des questions plus simples. 

Des problématiques plus simples comme l'air pur. Nous savons maintenant que le plus grand risque de transmission de la Covid se fait par voie aérienne, tandis que le risque de transmission par les surfaces contaminées est très faible (probabilité de seulement 1 sur 10 000, selon les Centers for Disease Control américains). Alors que la transmission par voie aérienne est un problème majeur pour les hôpitaux, beaucoup ont du mal à respecter les directives de ventilation des pièces du NHS qui recommande un taux de renouvellement de l'air de 6 ACH. Cette "sous-ventilation structurelle" est principalement due à des systèmes de ventilation inadéquats dans les anciens hôpitaux du NHS et à des coûts de rénovation prohibitifs, sans parler des perturbations qu'une nouvelle installation de CVC entraînerait.  

La menace aéroportée est triple:

● Gouttelettes et des aérosols - propagation des agents infectieux par la toux et les éternuements.

● Infection par voie aérienne - une personne inhale directement les particules expirées par une personne infectée.

● Dissémination aérienne - les agents infectieux sont disséminés dans l'air, par exemple lorsqu'on fait un lit.

Les solutions d'air pur peuvent non seulement être mises en œuvre rapidement, mais constituent sans doute l'arme la plus puissante dans la lutte contre la Covid. Tout cela bien entendu avec les technologies appropriées. 

L'OMS recommande des purificateurs d'air pour compléter les systèmes de ventilation intégrés tandis que dans son rapport de novembre 2020 sur les dispositifs de purification de l'air pour lutter contre la transmission du SRAS-COV-2, le comité SAGE (conseil scientifique britannique) recommande deux technologies: la filtration fibreuse (HEPA) et les UV germicides (UVC), qui emprisonnent et détruisent le virus. Cela est corroboré par un nouveau rapport sur les environnements résistants aux infections, commandé par le conseiller scientifique en chef du gouvernement britannique et publié par la Royal Academy of Engineering.

Appliquée à la pandémie actuelle, elle atteint une efficacité supérieure à 99,97% en piégeant les particules de la taille de celles de la Covid (environ 0,1 micron) et des particules de Covid enveloppées dans des gouttelettes de liquide respiratoire (environ 0,5 micron et plus), ne laissant rien d'autre que de l'air pur.

Bien sûr, la Covid n'est pas la seule menace qui peut être éradiquée grâce à un air pur. Nous pouvons d'ores et déjà prédire un futur avec des bactéries résistantes aux médicaments et nous savons qu'il nous faudra un système de défense polyvalent incluant la pureté de l'air.

Les Norovirus en sont un bon exemple. Avec des particules d'environ 27 à 38 microns de diamètre, qui sont facilement capturées par filtration HEPA, il réputé se propager par les gouttelettes d'aérosols créées lorsque des enfants ou des adultes infectés vomissent et/ou ont la diarrhée. Malgré ces connaissances, les mesures préventives se concentrent toujours sur le nettoyage des surfaces contaminées et le lavage des mains, même si, à l'échelle mondiale, les Norovirus coûtent directement un total de 4,2 milliards de dollars au système de santé et le coûts sociétal est de 60,3 milliards de dollars par an.

Les capacités du NHS sont considérablement réduites en raison des mesures de de lutte contre la Covid. Dr Layla McCay, directrice des politiques du NHS, reconnaît que "Le NHS est confronté à une tâche titanesque pour rattraper le retard accumulé pendant la pandémie sur le traitement des patients”. Alors que la crise appelle à révolution de la pensée, il existe une solution simple et tout simplement révolutionnaire. 

Cette solution est une purification d'air portable de qualité hospitalière pour compléter les systèmes CVC intégrés existants. Hautes performances (efficacité minimale de 99,97%), économique (ne représentant qu'une fraction du coût d'un système de CVC neuf), multitâche (virus, bactéries, allergènes) et prêt à l'emploi. Mission accomplie. 

Par Christian Hendriksen, Co-fondateur et PDG de Rensair, article publié dans NHS Voices.

covid-19 DTI hepa hepa13 purification de l'air de qualité hospitalière NHS NASA NHS Rensair SAGE SARS-CoV-2 uvc OMS

Demander un devis

Décrivez vos besoins et obtenez votre devis dans les 24 heures

DEMANDEZ UN DEVIS

Parler a un expert

Réservez une consultation gratuite avec l'un de nos experts techniques

Réservez votre consultation
Close

Looks like you're visiting Rensair from the US. We recommend that you go to our dedicated US site

Close

It looks like you are visiting Rensair from the Hong Kong region. We recommend that you go to our dedicated Hong Kong site.