Langue
RETOUR

La pureté de l'air peut relancer l'immobilier commercial dans le Colorado

30 Octobre 2021 - 4 Min

En 2019, le marché immobilier commercial du Colorado a atteint un niveau record. La construction de près de 120 000 mètres carrés de nouveaux bureaux a commencé au premier trimestre de 2020.

Puis la pandémie a frappé. Des restrictions ont été mises en place. La capacité des bureaux était limitée à 50 % et les postes de travail devaient être espacés d'au moins deux mètres. Alors que l'État gère actuellement la sortie du confinement, l'économie locale a besoin de relancer l'activité à grande échelle.

Il est largement admis que les entreprises ont besoin du présentiel pour prospérer. Les contacts interpersonnels et les sessions de brainstorming en présentiel sont source d'innovations et entretiennent la culture d'entreprise. La plupart des entreprises souhaitent donc que leur personnel revienne au bureau, au moins à temps partiel, afin que leurs actifs immobiliers puissent à nouveau créer de la valeur.

La résistance s'organise

Mais les travailleurs se sont habitués au télétravail et aux réunions virtuelles. Le secteur de l'immobilier doit également évoluer, faute de quoi il sera perdant.

Les travailleurs sont souvent réticents à revenir au bureau et un récent article publié par Bloomberg suggère que certains employés préfèrent démissionner plutôt que de renoncer au télétravail. Cela peut représenter un défi, mais pour beaucoup de ceux qui souhaitent revenir, au moins une partie de la semaine, les mesures de lutte contre les infections sont primordiales. 

L'épidémie de Covid se propage principalement par voie aérienne. Si l'on est en droit d'attendre une eau pure à la sortie de nos robinets, nous sommes maintenant en droit d'attendre un air pur sur notre lieu de travail. Si les entreprises veulent tirer profit de leurs bureaux, l'air pur doit figurer en tête des priorités en termes de gestion des infrastructures.  

Une solution pratique pour la qualité de l'air intérieur

La quête pour un air pur peut s'avérer être un casse-tête pour des entreprises prises en tenaille entre la gestion de leur propre entreprise et leur gestionnaire immobilier. 

L'OMS recommande d'utiliser un purificateur d'air pour combler l'écart entre les exigences minimales en litres par personne et par seconde et les capacités de la ventilation existante. Les entreprises peuvent placer des purificateurs d'air portatifs sans aucune intervention sur la structure du bâtiment. Fonctionnant en tandem avec les systèmes de de CVC, ceux-ci peuvent sans problème assurer le taux optimal de renouvellement de l'air par heure en cumulé. 

La filtration HEPA capture le Covid

En raison du nombre important de dispositifs de purification de l'air sur le marché, les entreprises ont besoin d'éclairages sur les technologies à retenir. Pour les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) aux États-Unis , les unités de filtration portables combinant un filtre HEPA avec un ventilateur électrique constituent l'option N°1. "Bien que ces systèmes n'apportent pas d'air de l'extérieur, ils purifient efficacement l'air intérieur, réduisant la concentration de particules en suspension dans l'air, dont les particules virales SARS-CoV-2. Ils fournissent ainsi des taux de renouvellement d'air efficaces sans avoir besoin de climatiser l'air extérieur".

Le diamètre du virus SARS-COV-2 se situe entre 0,05 et 0,14 micron et les recherches de la NASA prouvent que les filtres HEPA sont les plus efficaces pour capturer des particules ultrafines de taille inférieure à 0,3 micron, ainsi que des particules de plus grande taille. Les particules de plus grande taille sont sans doute les plus importantes car le virus est principalement véhiculé par des gouttelettes d'aérosols de plus de 10 microns qui le protègent de l'évaporation. 

La lumière ultraviolette détruit le Covid

Une fois capturé, le virus doit être détruit. Le CDC recommande d'avoir recours à l'irradiation germicide ultraviolette comme outil de désinfection, “lorsque celle-ci est conçue et installée correctement". Combinée à la filtration HEPA, la lumière UVC est capable de détruire toutes les particules virales emprisonnées. Les dispositifs ne reposant que sur les UVC, parfois appelés "Fly-by-kill" (détruisant au vol), n'exposent pas les virus suffisamment longtemps à la lumière UVC pour garantir leur inactivation, car ils sont une cible mobile.

Une étude récente menée par Henry Ford Health System montre que la lumière UVC germicide détruit efficacement les particules de Covid-19 sur les respirateurs N95. Étant donné que le seuil d'infection à la Covid-19 est estimé à seulement 300 particules virales, alors qu'une infection virale nécessite généralement de 1 950 à 3 000 particules virales inhalées, les arguments en faveur de la purification de l'air ne s'en trouvent que renforcés.

Une valeur ajoutée au-delà de la pandémie

Bien qu'il soit difficile d'avoir un chiffre exact, certaines études démontrent que la réduction de l'absentéisme, une santé soutenue et une productivité accrue sont des avantages directement liés à la qualité de l'air.

Aux États-Unis, la facture des maladies liées à la mauvaise qualité de l'air s'élève à 150 milliards de dollars par an. Sur ce montant, 93 milliards de dollars représentent une perte de productivité due aux maux de tête, à la fatigue et aux irritations associées au syndrome du bâtiment malsain. Le World Green Building Council rapporté qu'après avoir purifié leur air intérieur, les employeurs ont noté une augmentation de la productivité sur le lieu de travail allant jusqu'à 11%. Pour aller encore plus loin, une étude de Harvard a montré qu'une qualité d'air supérieure permet une augmentation de 61% des scores cognitifs dans neuf domaines fonctionnels, y compris la gestion de crise, la stratégie et le niveau de concentration.

Les bureaux tel que nous les connaissons sont menacés. L'air pur n'est pas seulement une arme anti-Covid, mais un véritable moyen de défense pour l'immobilier commercial. La valeur ajoutée de la vie de bureau est de rassembler le personnel dans un espace ouvert et de récolter les avantages de leur collaboration. Les cabines individuelles, les cloisons de protection et les barrières ne constituent donc pas une solution appropriée. Pour que l'immobilier commercial du Colorado rebondisse après le confinement, un air intérieur de qualité est la seule solution viable.

CDC air pur Colorado Commercial infrastructures gestion des infrastructures hepa13 HVAC QAI Qualité de l'air intérieur NASA Bureaux immobilier Rensair uvc ventilation télétravail OMS

Demander un devis

Décrivez vos besoins et obtenez votre devis dans les 24 heures

DEMANDEZ UN DEVIS

Parler a un expert

Réservez une consultation gratuite avec l'un de nos experts techniques

Réservez votre consultation
Close

Looks like you're visiting Rensair from the US. We recommend that you go to our dedicated US site

Close

It looks like you are visiting Rensair from the Hong Kong region. We recommend that you go to our dedicated Hong Kong site.